on s'en parle ?

Claire Gerbier

Claire Gerbier est spécialiste en webmarketing et tunnels de vente pour les acteurs de la formation, du coaching, du conseil.
Passionnée de marketing depuis 15 ans, elle accompagne des indépendants et PME à développer leur activité et mettre en place un système de conversion.

3 raisons qui t’empêchent de faire un bon webinar et vendre tes services

LinkedIn
Facebook

Un bon webinar, passe par une méthodologie précise et 3 raisons peuvent t’empêcher de faire un bon webinar et de vendre tes services, voire même te faire renoncer à cette incroyable machine à avoir des clients.

Oui c’est un format que j’adore 😍

Et pourtant je sais qu’il n’a pas tellement la côte.

Il faut dire que, ces dernières années, certains marketeurs nous ont vraiment (vraiment, vraiment) saturés de « recettes magiques » :

  • 5 secrets pour X
  • 30 minutes de teasing – 10 minutes de valeurs – 45 minutes de présentation d’offre
  • Prix exceptionnel-jamais-vu : 997 euros au lieu de 12387 euros (tellement on a ajouté de faux bonus) « parce-que je veux impacter le plus de monde possible »


En fait ce « type » de webinar a été inventé par un américain (ça t’étonne ?), Russell Brunson, le patron de ClickFunnel qui vend un outil pour concevoir des tunnels et des webinars.

Malin, le mec 💪

Et sincèrement ce genre de formules… ben ça marche !

Sur les américains déjà (qui n’ont pas la même culture de la vente et de l’argent que nous) et sur certaines niches (qui n’ont pas vu et revu ce type d’annonces).

Mais toi qui t’intéresse au marketing, tu en as bu et rebu des webinars comme ça et peut-être que comme moi ça te fait plutôt fuir aujourd’hui.

Pourtant il y a d autres manières de faire des webinars. Et des bons.

Et puis, allez, avoue.

Toi aussi tu penses que c’est hyper dur techniquement et que bon il y a d’autres formats comme un « sommet » ou un « challenge » beaucoup plus cools à mettre en place 🤓

Ok, j’entends. Je te comprends carrément.

Mais laisse-moi 5 minutes pour te donner mon avis sur ces 3 points (et tu te feras ensuite ton propre opinion sur le sujet).

C’est parti !

Idée reçue numéro 1 : « Un webinar c’est hyper technique et j’ai pas de diplôme de super-geek » 🤖


Alors, allons droit au but. En 2021, j’ai fait 60% de mon CA avec les webinars (un CA à 6 chiffres s’il faut préciser) et les 3 seuls outils dont j’ai eu besoin :

  • Eventbrite : pour la partie « inscription » : gratuit et hyper simple d’utilisation
  • Zoom : pour le webinar en lui-même (j’utilise le format « réunions » d’ailleurs et pas « webinar »). La plateforme a l’avantage que tout le monde la connait.
  • Active Campaign : un outil d’envoi d’emails (comme MailSender, SendinBlue, Mailshimp, Mailjet…).

    J’ai fait mes 2 premiers webinars sans outils d’emails mais avec des emails on améliore ses performances.

    Si vous n’avez pas d’outils d’emails, j’ai un tuto dans mon programme pour utiliser l’extension GoogleSheet Mail Meteor.

    Mes clients, rdv dans le module « Organiser un webinar impactant » et pour les autres, j’imagine que vous pourrez trouver un tuto sur Youtube en cherchant un peu.


Ces 3 outils sont simples à prendre en main mais si vraiment la technique et toi ça fait 10 000 alors ne te prive pas des bénéfices de ce levier… à cause de la technique 🛠

Sur Malt ou Fiverr, trouve un prestataire qui t’aidera sur la partie technique. C’est un petit investissement pour un grand bénéfice.

Pour ma part, je ne suis pas une super-geek et depuis mes débuts, j’ai toujours déléguer à des presta les réalisations trop techniques pour mon site par exemple ou d’autres choses (coucou Séverine et Vassili si vous lisez ces lignes).

Allez, passons à l’autre remarque que j’entends beaucoup sur les webinars.

Idée reçue numéro 2 : « Le webinar c’est fini, maintenant c’est les challenges ou les sommets qui attirent et engagent » 🚀


Petit lexique avant de démarrer :

Un challenge est une opération marketing qui vise à faire vivre une expérience sur 1 semaine (à peu près) pour faire passer à l’action tes prospects et leur proposer ton offre à la fin.

Un sommet, c’est un évènement sur 1 ou plusieurs journées sur une thématique dans laquelle tu proposes pleins de « petites » conférences animés par des experts, partenaires.

L’objectif est bien sûr aussi de présenter une offre à la fin 🎯

Pour ma part, je n’en ai jamais organisé pour ma propre activité (mais j’ai fait 2 challenges pour des clients et j’ai échangé plusieurs fois avec des entrepreneures qui avaient fait des sommets).

Et je peux te dire une chose : un challenge ou un sommet c’est vrai que ce sont des supers formats.

Mais d’un point de vue marketing et organisation, c’est « juste » un super-mega-giga webinar sur plusieurs jours, avec des partenaires ou pas.

En fait un challenge ou un sommet c’est 4, 5, 6 webinars !

Si tu trouve qu’un webinar c’est complexe à lancer alors dis toi bien qu’un challenge ou un sommet c’est X3 de complexité.

Alors pour démarrer (et t’emmener déjà à un beau chiffre d’affaire), apprend déjà les bases ! Et pratique !

Un webinar c’est comme apprendre l’alphabet. Et un challenge ou un sommet c’est lire Proust. (bon oui j’exagère un peu).

Le plus difficile dans un webinar c’est le choix et le contenu de ce que tu proposes car c’est un format dans lequel tu fais passer des personnes de « intéressées par un sujet » à « mûres pour passer à l’action » en 1h.

Alors ne brûle pas les étapes, si tu n’as jamais expérimenté ce format « live », démarre déjà sur un webinar. ou améliore-le si tu en as déjà fait.

Tu auras toujours plus de bénéfices à améliorer un format que tu as déjà initié qu’à tenter un nouveau levier que tu n’as jamais essayé.

Si déjà tu comprends en profondeur les mécanismes du webinar et que tu obtiens des résultats sur les principaux indicateurs, organiser un challenge ou un sommet quand tu seras rôdé ne sera (presque) plus qu’une question d’organisation.

Et ça nous amène au 3ème point…

Idée reçue numéro 3 : »Un webinar c’est forcément un marketing à vomir » 🤮

 

Comme je le disais en intro de cette newsletter, le webinar en mode « surenchère » marketing a été inventé aux US et recopié par des marketeurs français.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, c’est un format qui marche très bien sur certaines niches qui n’ont pas l’habitude d’en voir 👀

Pour ma part, en tant que consultante et formatrice marketing, j’ai vu et revu ce type de format et ça fait un bail que maintenant je mesure le niveau de « finesse marketing » du vendeur à l’utilisation ou non de ce type de formules faciles.

Alors, j’ai « inventé » ma propre formule.

Fruit d’analyse, de lecture, d’expérimentations, beaucoup d’expérimentations.

Non, je ne vais pas te la donner ici. Déjà parce-que cette newsletter et déjà très longue et parce-que ça fait partie des contenus que je garde exclusivement pour mes clients.

C’est normal non ? 🤓

Alors retiens simplement ceci : il y a juste manière et manière de faire un webinar.

Moi ma spécialité c’est les webinars de conversion.

Leur but : générer des appels de vente qualifiés vers ton offre
.

Voici des feedbacks que j’ai eu de mes webinars :

Si tu veux faire des webinars de ce type et qui obtiennent ce genre de témoignage, sache que ça ne s’apprend pas en 2 jours.

Que c’est la fin d’un processus plus long de structuration complète de ton marketing.

(d’ailleurs, je ne propose pas que le webinar comme levier de vente mais aussi 2 autres leviers qui fonctionnent très bien).

Et que c’est ce qu’on fait dans mon programme High Impact.

Prochain départ pour le programme High Impact : rentrée 2022 🔥

Demandes de financement à faire avant le 05/09/2022

🔥

Si tu penses que c est le bon moment pour structurer ton marketing et que mon approche te parle, parlons ensemble de ta problématique.

Pour prendre RDV avec moi voici le lien vers mon agenda : Prendre RDV

** On reste en contact ? Suis-moi sur ton réseau social préféré : LinkedinInstagramFacebook , j’y partage des contenus inédits sur la vente et le marketing **

On s'en parle ?

Ex-directrice marketing digital, cofondatrice d’une startup et formatrice en incubateurs, je suis passionnée de marketing digital depuis 15 ans.

Depuis 2018, j’accompagne des entrepreneurs à développer leur activité par du copywriting, des systèmes de vente et de la génération de trafic.

J’ai mis au point une méthode simple mais redoutablement efficace pour développer ses ventes durablement. Je l’applique avec des clients qu’ils fassent 0, 20, 50 ou + de 100k de CA avec une cible de clients particuliers ou entreprises. 

Le seul point commun à tous mes clients : vendre de l’immatériel (à l’inverse d’un produit physique) et vouloir donner le meilleur à leurs propres clients.

Vous êtes Consultant, Formateur, Coach, Thérapeute ou Prestataire de service

Appelons nous pour faire le point sur votre situation et ce que je peux vous apporter.

on s'en parle ?

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Avoir une expertise ne suffit pas à vendre

La newsletter à lire pour faire progresser ses ventes

Masterclass

Les 3 clés pour faire décoller son activité

En live le 28/09

Vous êtes à 30 secondes de savoir comment mes clientes ont gagné leur pari de vivre de leur activité de coaching.

Dites-moi sur quel email vous voulez recevoir cette étude de cas et je vous enverrai un email avec le lien vers la vidéo. J’y dévoile tout, les hauts mais aussi les bas. Bon visionnage !

Marketing par