on s'en parle ?

Claire Gerbier

Claire Gerbier est spécialiste en webmarketing et tunnels de vente pour les acteurs de la formation, du coaching, du conseil.
Passionnée de marketing depuis 15 ans, elle accompagne des indépendants et PME à développer leur activité et mettre en place un système de conversion.

Bâtir une communauté : le graal ?

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter

Dans le monde de l’entrepreneuriat, on entend souvent parler de la création de communauté comme l’élément fondateur d’un business. Mais est-ce le moyen le plus simple pour entreprendre (et valider la viabilité de son projet) ?

Aujourd’hui je vais te parler d’une histoire que je rencontre assez souvent.

Celle de personnes qui construisent une communauté pendant des mois (voir des années !) avant de la monétiser. Tu sais, sur un podcast, une chaîne Youtube, un blog ou n’importe quel autre canal en fait.


Parce qu’on leur a dit de faire ça. Qu’on ne pouvait rien vendre avant d’avoir 1000 abonnés. ou des choses comme ça 🤨

Il y a 3 semaines, j’ai eu Alexandre au téléphone. C’est un touche à tout. Il est juriste et ingénieur pédagogique. Il est passionné de “technique de sommeil”. Il a écrit un livre et accompagne à l’écriture de livres. Ah et j’oubliais il est magicien aussi ! 🎩🐰

(le mec est dingue non ? au bon sens du terme je veux dire)

Il a 3 communautés : deux chaines youtube et un blog.

Chaque semaine, il produit 2 vidéos et 1 article de blog 💪

Depuis 2 ans, 1 an et 4 mois.

Et son chiffre d’affaires est… 😬 pas du tout à la hauteur de tous ses efforts

Il a bien tenté de monétiser. Vous savez il crée des “petits produits” dont les prix finissent en 7.

Mais il n’a jamais réussi à générer un chiffre d’affaires conséquent.

Du coup il est toujours salarié.

Il aime beaucoup son job mais quand j’ai creusé un peu, son rêve ultime c’est d’avoir son entreprise à lui, de vivre de ses passions. Là quand il en parlait, je voyais ses yeux briller à travers le téléphone 😍

Il voyait bien qu’il se dispersait, qu’il ne pourrait pas tenir ce rythme longtemps (malgré sa super technique de sommeil qui lui permet de ne dormir que 5h par nuit !).

Moi ce que je vois arriver pour lui c’est une perte de confiance dans sa capacité à réussir son vrai rêve.

Il le disait lui-même : produire des contenus pour ses communautés, créer des produits, les vendre, les livrer… ce sont des cycles de plusieurs mois et quand les résultats sont décevants, on perd confiance en sa capacité à y arriver. Et on finit par prendre un temps partiel ou un temps plein. Et à laisser de côté son projet d’entreprendre.

Bref, le conseil que j’ai donné à Alexandre, je vais te donner le même :

N’attends pas d’avoir une communauté pour vendre. Créé ton produit EN MÊME TEMPS que tu montes ta communauté.

C’est ce que je fais. Et ce que je fais faire à mes clients.

Et si tu as déjà une communauté ? Génial ! Interroge-la sur ses besoins et propose-lui tout de suite une offre qui y répond exactement.

Moi, j’aime bien les offres avec un certain niveau d’individualisation (plutôt qu’un pur produit digital).

Avec cela :

  • tu affineras une expertise “utile”
  • tu apprendras à connaître tes clients (leurs douleurs, leurs difficultés, leurs  frustrations, leurs rêves, leurs fausses croyances..), donc ton audience et plus tu les connaîtras, plus tu sauras comment mieux les servir : en contenus payants et gratuits
  • tu pourras offrir une vraie transformation à tes clients
  • tu auras de meilleurs résultats et donc un max de témoignages positifs
  • tu forgeras tes prises de position et ta différenciation


et accessoirement il te suffira de faire quelques ventes pour valider ton modèle et donc tu auras beaucoup moins de “dépendance” à l’atteinte d’une taille critique de communautés.

Tu veux savoir mon process pour créer des produits qui marchent ?

J’ai remis à disposition le replay de l’étude de cas de 2 clientes, Claudia et Mélanie, qui ont une activité de coaching.

Je pourrai refaire complètement l’étude de cas car elles ont explosé leurs ventes en mars en dépassant largement les 10k et elles ont déjà atteint leur prévisionnel de chiffre d’affaires d’avril… dès le 2/04.

Des échanges comme ça c’est sympa
(mais, croyez-moi, il y a aussi des moments down dont je parle dans le webinar)


Elles sont en chemin pour faire, non pas un X2 de leur chiffre d’affaires, mais un X26 (et encore si leurs résultats restent stables) 😝

C’est le même process que j’applique pour tous mes clients, petits et grands, B2C et B2B.


>> Voir le replay (accès direct après ce clic, pas besoin de t’inscrire ✌️)

Important : Il n’y a qu’un seul cas où je pense que c’est bien de lancer une communauté avant de la monétiser. C’est quand tu es encore salarié ou que tu as une activité principale de freelance et que tu développes une communauté en “side project” pour explorer une idée, voir si ça te plait… Dans ce cas, monter un compte Insta, un podcast ou une chaîne Youtube est un excellent terrain d’expérimentation.

Mais dès que tu as pris la décision de vivre d’une activité, cherche à dégager du chiffre d’affaires le plus vite possible.

C’est mon avis.

** On reste en contact ? Suis-moi sur ton réseau social préféré : Linkedin, Instagram, Facebook , j’y partage des contenus inédits sur la vente et le marketing **

On s'en parle ?

Vous proposez du conseil, du coaching, de la formation, des prestations de service ?

Parlons de votre stratégie de prospection et posez moi toutes vos questions. J’adore ça ! 

Selon l’institut de sondage Keep calm and grow, 99% des entrepreneurs qui ont bénéficié de cet appel ont plus avancé avec cette conversation qu’au cours des 3 derniers mois comme Doris qui m’a dit : 

« Cet appel avec Claire m’a reboostée et permis d’avancer pour me recentrer sur ce que je dois mettre en priorité. Je retiens de Claire une forte exigence au service de ses clients avec la volonté de leur permettre de réussir et d’atteindre leurs résultats 🙂 Merci Claire pour cet échange et je continue de lire tes précieux conseils via ta newsletter ! »

on s'en parle ?

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Avoir une expertise ne suffit pas à vendre

La newsletter à lire pour faire progresser ses ventes