on s'en parle ?

Claire Gerbier

Claire Gerbier est spécialiste en webmarketing et tunnels de vente pour les acteurs de la formation, du coaching, du conseil.
Passionnée de marketing depuis 15 ans, elle accompagne des indépendants et PME à développer leur activité et mettre en place un système de conversion.

Copywriting : augmenter ses ventes grace au copywriting

LinkedIn
Facebook

Quand tu es entrepreneur en 2021 et quel que soit ton secteur, ton type de client… il y a une compétence à côté de laquelle tu ne peux pas passer pour augmenter ses ventes. C’est le copywriting. Écrire pour vendre.

Pourtant, c’est une compétence très incomprise.

1-Ma vision du copywriting et l’erreur que je vois le plus souvent

 

En 2021, le copywriting est partout.

La plupart des personnes l’attribue à une technique d’écriture pour captiver et déclencher une action dans un email, un post ou une page de vente.

C’est vrai.

Mais je pense que cette vision est trop restrictive.

Le copywriting est bien plus qu’une histoire d’écriture.

 

Et cette vision restrictive entraîne une erreur très répandue.

Ainsi, à propos du copywriting, beaucoup d’entrepreneurs se disent : « ppfff je n’ai jamais été bon en dissertation, je n’y arriverai jamais » ou « ppfff je n’ai jamais d’idées » ou encore « ppfff j’ai autres choses à faire ! »

Alors ils prennent un stagiaire, un alternant ou un copywriter junior pour se débarrasser de cette tâche 🙄

Tu veux que je te dise ?

Le copywriting c’est bien plus que ça.

 

C’est :

  • ta manière de comprendre tes prospects autant que si tu étais leur mère ou leur père
  • de créer des prises de conscience sur ton offre
  • de communiquer ton approche unique, ton positionnement
  • de te différencier


Le problème c’est que, avant d’avoir trouvé la bonne recette et donc atteint une certaine régularité de CA :

  • personne d’autre que toi ne saura comprendre ton public-cible avec finesse
  • personne d’autre que toi ne saura trouver ce qui fait la spécificité de ton approche
  • personne d’autre que toi ne saura écrire les jalons précis qui séparent ton prospect de son achat


Parce-que c’est TOI qui est en contact avec tes clients, qui délivre ton service, qui sait au fond de tes tripes pour quoi (en 2 mots) tu as choisi d’entreprendre (et non contre quoi mais c’est un autre sujet…), qui connait le pourquoi du comment de ton approche…

(Un bon copywriter utilise d’ailleurs 80% de son temps sur de la recherche clients et 20% sur l’écriture en tant que telle.)

La délégation trop rapide de ton copywriting aura ainsi plusieurs conséquences :

  • tu trouveras que c’est ton alternant ou ton copywriter qui est nul (alors que c’est ton cadrage qui était nul 😬
  • tu peux finir par te dire que le copywriting, « ça » ne marche pas
  • et ne jamais voir ton business décoller


Depuis septembre, j’ai arrêté à 100% de faire de la prestation.

Enfin, pour être précise, je devrais dire plutôt : je ne fais de la prestation QUE pour les clients que je forme.

Au fil des années, j’ai compris que croire que quelqu’un peut faire les choses à sa place est un leurre.

On pense que déléguer est un raccourci alors si c’est fait trop tôt, c’est le début du brouillard.

(Enfin ça ne vaut pas pour toutes les délégations. 8 mois après mon lancement, j’ai demandé à un développeur WordPress de me faire des templates de pages pour mon site et je n’ai jamais regretté cet investissement. D’ailleurs si tu me lis, je te salue 😘)

Quand tu as compris profondément ce qu’est le copywriting et que tu sais t’en servir :

  • tu comprends que cela n’a rien à voir avec être “bon” en français ou tu sais où trouver un fil interrompu d’idées
  • ton produit/service attire les bonnes personnes
  • tes communications ont de l’impact
  • tes leviers de vente convertissent quels qu’ils soient


Et tu pourras donc donner le bon cadrage stratégique à un copywriter (un bon, c’est mieux). Et avoir des résultats.

(Le copywriting ne fait pas tout quand même, hein, sinon ce serait trop facile…)

Allez, j’arrête là pour ce 1er sujet.

Juste en dessous, je te donne un tip très concret pour ton copywriting. De rien.

2- L’outil de la semaine : LA phrase qui doit guider ton copywriting

 

C’est mon 1er vrai article. Écrit en janvier 2020.

Je me rappelle, je l’avais fini à 2h du matin. (quand on a l’inspiration 🙄)

J’y parle de LA phrase qui doit guider ton copywriting.


Elle m’a fait l’effet d’un punching ball quand je l’ai lu la 1ère fois. Alors j’ai voulu la décortiquer et te décrire avec précision les 5 grands piliers à suivre qu’elle dévoile pour un copywriting vraiment puissant.

Lire l’article >

A l’époque, je faisais de la prestation à 100%.

Et en lisant cet article, on commence à sentir ma pointe d’agacement de sous-estimer le copywriting (et de le déléguer sans le comprendre).

4 mois plus tard, je me lançais dans une refonte complète de mon offre pour concevoir petit à petit ce qui est devenu mon programme d’accompagnement business.

Le copywriting y a une place importante et je l’ai associé à d’autres compétences pour permettre de créer ou remarketer une offre signature dont tu es fier, qui transforme (vraiment) la vie de tes clients et te permettre de mettre en place des leviers de vente qui te ressemblent.

Et te servir encore et encore tout au long de ton parcours entrepreneurial.

Plus que du 100% formation ou du 100% prestation, j’ai voulu que ce soit un programme pas à pas avec une mise en pratique précise de comment exécuter les actions.

Parce que savoir ce qu’il faut faire c’est bien, savoir comment bien le faire c’est encore mieux.

** On reste en contact ? Suis-moi sur ton réseau social préféré : LinkedinInstagramFacebook , j’y partage des contenus inédits sur la vente et le marketing **

On s'en parle ?

Ex-directrice marketing digital, cofondatrice d’une startup et formatrice en incubateurs, je suis passionnée de marketing digital depuis 15 ans.

Depuis 2018, j’accompagne des entrepreneurs à développer leur activité par du copywriting, des systèmes de vente et de la génération de trafic.

J’ai mis au point une méthode simple mais redoutablement efficace pour développer ses ventes durablement. Je l’applique avec des clients qu’ils fassent 0, 20, 50 ou + de 100k de CA avec une cible de clients particuliers ou entreprises. 

Le seul point commun à tous mes clients : vendre de l’immatériel (à l’inverse d’un produit physique) et vouloir donner le meilleur à leurs propres clients.

Vous êtes Consultant, Formateur, Coach, Thérapeute ou Prestataire de service

Appelons nous pour faire le point sur votre situation et ce que je peux vous apporter.

on s'en parle ?

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Avoir une expertise ne suffit pas à vendre

La newsletter à lire pour faire progresser ses ventes

Masterclass

Les 3 clés pour faire décoller son activité

En live le 28/09

Vous êtes à un clic de découvrir comment Claudia et Mélanie sont passées de 5k à 80k en utilisant "L'alignement PMO" en seulement 9 mois.

Dites-moi sur quel email vous voulez recevoir cette étude de cas et je vous l'enverrai instantanément. J'y dévoile tout en toute transparence : la stratégie de A à Z, les chiffres sans tabou, les hauts mais aussi les bas...

Marketing par