on s'en parle ?

Claire Gerbier

Claire Gerbier est spécialiste en webmarketing et tunnels de vente pour les acteurs de la formation, du coaching, du conseil.
Passionnée de marketing depuis 15 ans, elle accompagne des indépendants et PME à développer leur activité et mettre en place un système de conversion.

Créer une offre à forte valeur ajoutée : les 4 erreurs à éviter

LinkedIn
Facebook
Il y a plusieurs manières de gagner plus sans finir en burnout : monter ses prix, créer une équipe, vendre des petits produits, proposer des produits complémentaires du vôtre en prenant une commission dessus (affiliation)… Mais mon préféré (de très loin), c’est de créer une offre à forte valeur ajoutée 😊
 
Oui parce-que franchement on a déjà tous acheté un petit produit sur un coup tête car la promo termine ce soir à minuit, mais franchement combien de fois a-t-on été réellement satisfait ?
 

Personnellement j’observe une certaine lassitude et déception de ce type de produits. Souvent vite fait, mal fait. Sans accompagnement.

Pour offrir un meilleur service à tes clients, il n’attend qu’une chose : c’est que tu lui proposes une offre… à forte valeur ajoutée.

Peut-être qu’elle mixera plusieurs de tes compétences, peut-être qu’elle mixera même différentes formes (individuel, collectif, presta, templates…) mais assurément elle transformera tes clients pour leur apporter une vraie réponse adaptée à un problème important pour eux.

C’est mon modèle préféré. Le plus facile et le plus satisfaisant pour démarrer un modèle économique qui ne serait plus dépendant de ton temps.

Mais une fois que tu as pris ta décision, la mise en oeuvre… n’est pas si facile.

Je le dis par expérience, j’ai souvent des clients au téléphone qui viennent me voir pour « sauver » leur offre premium. Ils ont conçu une belle offre, à forte valeur… mais elle ne se vend pas ! 🤯

Les 4 erreurs à éviter pour concevoir une offre à forte valeur ajoutée

C’est bon, c’est décidé ! Toi aussi tu vas créer une offre à forte valeur pour ton client !

Attention toutefois, pour ne pas qu’elle prenne la poussière sur ton étagère et ne se vende pas assez, il y a 4 erreurs fréquentes à éviter.

Les voici :

  • Erreur n°1 : Concevoir une offre pour laquelle tu penses plus « expertise » que « résolution du problème client »

 

C’est clairement l’erreur la plus commune. Avec l’expérience, je suis sûre que tu as acquis une multitude de compétences et tu pourrais donc chercher à toutes les transmettre à ton client.

Utiliser du vocabulaire technique, rentrer dans de longues théories… 🤓

Pourtant, ton client n’achète pas ton expertise. Il achète sa « résolution du problème ».
 

Ton offre doit l’amener à obtenir les meilleurs résultats possibles en prenant en compte ses propres difficultés que ce soient des difficultés externes à lui (le manque de temps, un environnement peu favorable…) ou qui lui sont propres (manque de confiance en lui, peurs, tendance à procrastiner…).

 
C’est ce qu’on appelle le biais de l’expert, être tellement expert sur un sujet qu’on n’arrive plus à identifier ce qui est vraiment important et utile à savoir pour ton client.

Pour éviter cela, tu ne dois pas concevoir ton offre dans ton coin mais partir de ton public-cible pour la créer.

 
Dans mon programme High Impact, tu définis avec précision ton public-cible avec une méthodologie pas à pas et inratable 🔥
 
 
  • Erreur n°2 : Penser que ton offre va se vendre juste parce qu’elle est canon

Ca y est tu as conçu une offre géniale ! Tellement bien adaptée à tes prospects. C’est sûr tu vas la vendre direct.

Euh… non 😬

Chaque client a ses propres croyances, son propre niveau de maturité sur son problème.

Et puis entre ce que tu penses dire (ou écrire..), ce que tu dis vraiment, ce qu’il entend, ce qu’il comprend… il y a 4 occasions de ne pas se faire comprendre !

Tu dois construire un argumentaire qui filtre les bons prospects et crée une prise de conscience que ton offre est vraiment adaptée à eux.

Avec un argumentaire adapté, tu pourras passer de taux de conversion médiocres ou moyens à d’excellents taux de conversion (pas d’un coup de baguette magique non plus !).

Peut-être parce qu’en tant que directrice marketing j’ai dû apprendre à vendre mes projets de nombreuses fois à ma direction et assurément aussi parce que je suis passionné de psychologie client et que j’ai étudié beaucoup d’argumentaires, j’ai conçu pour mes clients un modèle d’argumentaire finement travaillé que je te fais adapter à ton public-cible et ton offre.

C’est grâce à cet argumentaire que j’ai de très bons résultats de conversion. Et tu peux avoir les mêmes.

  • Erreur n°3 : Complexifier son système de vente

Ton système de vente c’est la manière dont tu vends ton offre.

L’erreur courante est reproduire ce que tu vois chez d’autres (et qui n’est peut-être pas adapté à ton niveau de développement), de changer de stratégie dès que l’une ne fonctionne pas (au lieu de persévérer et de t’améliorer) et/ou de mettre en place un système de vente qui ne te correspond pas vraiment.

Dans mon programme High Impact, j’ai défini un système de vente simple, uniquement basé sur des leviers organiques (non payants car si tu ne vends pas en organique, inutile de te lancer sur des canaux payants comme la publicité par exemple) et que tu vas pouvoir ajuster à ta propre personnalité, à ce que tu aimes faire.

L’objectif est que tu trouves ta propre recette (dans un cadre que je te donne et qui fonctionne pour les métiers de service).
 


  • Erreur n°4 : Faire une offre… qui ne te ressemble pas

 

A moins d’être seul.e sur ton marché, ton client a d’autres alternatives que ton offre. Et c’est tant mieux !

En 2021 plus que jamais, un client achète à 50% pour ton offre et 50% pour toi, la personne qui offre le service.

(Je me demande même si l’importance du « vendeur » n’est même pas encore plus importante 🤔)

Tu dois mettre un peu de toi dans ton offre, elle doit avoir ta personnalité, ta vision et correspondre à ce que tu penses là au fond des tripes.

C’est ce qui rendra ton offre unique, incomparable et la rendra hautement désirable par tes prospects.

Et pour cela, pas besoin d’avoir été la fille ou le gars populaire du lycée qui avait de la répartie sur tout et toujours des trucs intéressants à dire. J’en suis la preuve vivante ! 😅

 
Si tu envisages de créer (ou de remarketer) une offre à forte valeur, j’espère que cela t’aura aidé et si tu veux te faire accompagner réserve un appel diagnostic.
Lors de cet appel on parlera de ta problématique et que je vois comment mon programme d’accompagnement peut t’aider.

Prochain départ pour le programme High Impact : rentrée 2022 🔥

Demandes de financement à faire avant le 05/09/2022

** On reste en contact ? Suis-moi sur ton réseau social préféré : LinkedinInstagramFacebook , j’y partage des contenus inédits sur la vente et le marketing **

On s'en parle ?

Ex-directrice marketing digital, cofondatrice d’une startup et formatrice en incubateurs, je suis passionnée de marketing digital depuis 15 ans.

Depuis 2018, j’accompagne des entrepreneurs à développer leur activité par du copywriting, des systèmes de vente et de la génération de trafic.

J’ai mis au point une méthode simple mais redoutablement efficace pour développer ses ventes durablement. Je l’applique avec des clients qu’ils fassent 0, 20, 50 ou + de 100k de CA avec une cible de clients particuliers ou entreprises. 

Le seul point commun à tous mes clients : vendre de l’immatériel (à l’inverse d’un produit physique) et vouloir donner le meilleur à leurs propres clients.

Vous êtes Consultant, Formateur, Coach, Thérapeute ou Prestataire de service

Appelons nous pour faire le point sur votre situation et ce que je peux vous apporter.

on s'en parle ?

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Avoir une expertise ne suffit pas à vendre

La newsletter à lire pour faire progresser ses ventes

Masterclass

Les 3 clés pour faire décoller son activité

En live le 28/09

Vous êtes à 30 secondes de savoir comment mes clientes ont gagné leur pari de vivre de leur activité de coaching.

Dites-moi sur quel email vous voulez recevoir cette étude de cas et je vous enverrai un email avec le lien vers la vidéo. J’y dévoile tout, les hauts mais aussi les bas. Bon visionnage !

Marketing par