on s'en parle ?

Claire Gerbier

Claire Gerbier est spécialiste en webmarketing et tunnels de vente pour les acteurs de la formation, du coaching, du conseil.
Passionnée de marketing depuis 15 ans, elle accompagne des indépendants et PME à développer leur activité et mettre en place un système de conversion.

Freelance : Comment se différencier autrement que sur son prix ?

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter

Pour un freelance et tout type d’entrepreneur, il y a quelque chose que tu dois fuir absolument dans ton business. Devenir une commodité pour tes clients. C’est à dire que ton offre soit facilement remplaçable et se différencier essentiellement par le prix.

Pour éviter cela, un seul moyen : te différencier.

(Et non : je ne vais pas te dire de te raser la tête ou de te faire une mèche rose 😆)

Il y a 2 points-clé pour trouver ta différenciation. Je te parle du 1er ici. Je traiterai le 2ème dans un autre article spécifique.


Pourquoi et comment trouver ta différenciation 

Aujourd’hui en un clic, n’importe qui peut trouver n’importe quelles compétences sur des plateformes comme Malt, Superprof ou Médoucine…

As-tu déjà jeté un coup d’oeil sur ces plateformes ?

Il y a un point qui marque au 1er coup d’œil 🤔

L’élément différenciateur principal est le prix.

Ainsi, tu peux trouver des personnes qui font le même métier que toi à partir de 150eur/jour jusqu’à 2000eur/jour, voire plus ! 🙃

Je ne fais pas la guerre à ces plateformes. Elles sont utiles et je comprends qu’elles puissent aider dans un 1er temps pour certaines activités.

Toutefois, si tu veux que ton activité soit vraiment pérenne, tu dois vraiment réussir à structurer ton propre système de vente.

Car se différencier par son prix, c’est le pire positionnement qui soit.

Le prix attire les plus mauvais clients. Ceux qui veulent le travail pour hier, qui s’engagent le moins dans le processus, les moins responsables, les moins respectueux de ton travail 🤯

En 2021, plus que jamais, il est indispensable de trouver sa différenciation.

Je ne suis pas la seule à le dire (et ça c’est bien) mais la réponse donnée est parfois vraiment trop légère je trouve. Fais-toi une mèche blanche, mets des pulls colorés, choisis une couleur flash pour tes contenus…

Oui tu dois te différencier.

Mais tu dois aller plus loin que t’inventer une vie rock’n roll 🎸

Pour moi, la vraie différenciation profonde vient de 2 points-clés :

  • Quelle est ton approche spécifique qui te permet de résoudre la problématique de ta cible ?
  • En quoi tu es la bonne personne pour l’aider ?


En trouvant ta différenciation sur ces 2 points-clés, tu créeras une prise de conscience chez ton prospect que ton offre est vraiment adaptée à eux et que tu es la bonne personne pour les accompagner.

Ainsi, tu convertiras avec plus de fluidité et de facilité tout en restant aligné avec qui tu es.

Pourquoi et comment trouver ton approche spécifique ?

Que tu fasses de la presta, de l’accompagnement, de la formation.. et que tu présentes ton offre à l’écrit (sur une page, une plaquette) ou à l’oral (un webinar, un appel de vente..), tu dois identifier la spécificité de ton approche 🎯

Au-delà de ce que tu mets dans ton offre (on va faire X et après Y..) tu dois veiller à ce que ton client comprenne bien POURQUOI tu choisis de faire X puis Y. Et non l’inverse.

Si la réponse à ce pourquoi n’est pas claire, il reste un doute à ton prospect et la conversion sera plus difficile.

Je t’explique.

Pour trouver la spécificité de ton approche, tu dois creuser :

  • Ce qui te distingue de ce que ton client a l’habitude de faire pour résoudre son problème. Pourquoi ce qu’il faisait jusqu’à présent ne fonctionnait pas ?
  • Pourquoi ton approche va fonctionner ? Quelle est ta conviction profonde ? Qu’est-ce qui te permet d’avoir les meilleurs résultats pour tes clients ?


Avec mes clients, j’appelle ça le « recadrage » et c’est un point clé de l’argumentaire de leur offre. On le détermine à partir d’un processus précis qui les font cheminer vers ce concept.

Il doit être clair, simple et unique.

Moi, par exemple, ma conviction profonde (mon « recadrage ») c’est que la majorité des problèmes de ventes ne viennent pas du fait qu’il te manque un levier de trafic mais qu’il te manque un alignement PMO.

L’alignement entre ton Public, ton Message et ton Offre.

Et c’est pour ça que c’est que tu commences à travailler dans mon programme.

Je n’ai pas assez de lignes pour t’expliquer ici ce que c’est mais si tu veux, j’en parle dans cette vidéo.

(les candidatures pour ma session d’octobre sont terminées mais je remets ça en janvier donc stay tuned si ça t’intéresse)

** On reste en contact ? Suis-moi sur ton réseau social préféré : LinkedinInstagramFacebook , j’y partage des contenus inédits sur la vente et le marketing **

On s'en parle ?

Vous proposez du conseil, du coaching, de la formation, des prestations de service ?

Parlons de votre stratégie de prospection et posez moi toutes vos questions. J’adore ça ! 

Selon l’institut de sondage Keep calm and grow, 99% des entrepreneurs qui ont bénéficié de cet appel ont plus avancé avec cette conversation qu’au cours des 3 derniers mois comme Doris qui m’a dit : 

« Cet appel avec Claire m’a reboostée et permis d’avancer pour me recentrer sur ce que je dois mettre en priorité. Je retiens de Claire une forte exigence au service de ses clients avec la volonté de leur permettre de réussir et d’atteindre leurs résultats 🙂 Merci Claire pour cet échange et je continue de lire tes précieux conseils via ta newsletter ! »

on s'en parle ?

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Mindmapping

3% de la population à la capacité d’activer de façon égale son cerveau gauche et droit 👀 Et si on s’en servait de raccourci pour

Read More »

Laisser un commentaire

Avoir une expertise ne suffit pas à vendre

La newsletter à lire pour faire progresser ses ventes

Masterclass

Les 3 clés pour faire décoller son activité

En live le 28/09

Vous êtes à 30 secondes de savoir comment mes clientes ont gagné leur pari de vivre de leur activité de coaching.

Dites-moi sur quel email vous voulez recevoir cette étude de cas et je vous enverrai un email avec le lien vers la vidéo. J’y dévoile tout, les hauts mais aussi les bas. Bon visionnage !

Marketing par